MASSAGE ENERGETIQUE CHINOIS

MASSAGE GENERAL

 

 Se rappeler d’abord :

 

Ø       que  pour tonifier :

 

      Le geste se fait généralement perpendiculairement à la peau avec les « doigts forts » ; il se pratique  dans le sens de la circulation d'Energie (ou pour certains toujours dans le sens centripète [se rappeler les principes du massage chinois de l’enfant au niveau de la main]), de la surface vers la profondeur et sans perdre le contact avec la peau ; le rythme est rapide ( la fréquence est élevée) ; chaque manœuvre est plutôt de courte durée (10 à 20 secondes),

 

Ø       et que pour disperser :

 

      C'est l'inverse, le geste est généralement oblique, avec les doigts souples ; il se fait dans le sens contraire à la circulation de l’Energie (ou pour certains toujours dans le sens centrifuge : voir plus haut), et de la profondeur à la surface ; le rythme est lent ; chaque manœuvre est plutôt de longue durée (plus de 30 secondes).

 

      En cas d’Energie Perverse, il faut bien masser les plis articulaires (réservoirs d’Energies perturbées), car cela est dispersant ou encore les battre avec une baguette de bois (genre baguette pour manger le riz),car cela est encore plus dispersant) ;

 

--==ooOoo==--

Remarques :

 

v      Dans les deux cas, les manœuvres doivent être régulières;

v      Par ailleurs, comme dans le massage réflexe du tissu conjonctif, en cas de manœuvres en forme de traits, au niveau des espaces inter-costaux par exemple ou le long du tenseur du fascia-lata, 

o        il ne faut pas travailler avec un seul doigt : celui qui « tire » est le plus souvent soutenu par son voisin (le majeur s’appuyant souvent sur l’annulaire)

o        et le doigt qui appuie n'est pas le doigt qui dirige : c’est souvent le pouce.

 

    --==ooOoo==--

Autres rappels : 

- Pousser et ébranler en soutenant : dispersent les obstructions, les accumulations.

- Caresser, faire des mouvements circulaires (frotter circulairement) : calment les douleurs.

 - Effleurer, frictionner, gratter : apaisent l’âme, calment les insomnies, les problèmes neurologiques et favorisent la résorption des oedèmes.

- Frapper rapidement, donner  des pichenettes, « faire légèrement du tam-tam » : mobilisent et soignent les parésies, paresthésies et les stases sanguines;

- Déchirer, pétrir : font circuler l’Energie et le Sang (concerne donc tous les gonflements);

- Etirer, vibrer et secouer : stimulent et rétablissent les fonctions (concerne les zones en vide de QI et de sang);   

- Pincer, tourner, pétrir : traitent les anémies;  

- Embrasser, tenir, empoigner : harmonisent et activent les fonctions.

  --==ooOoo==--

 

ü       Le massage doit être plus fort et plus profond quand il y a des problèmes de stagnation de Sang (douleur aiguë, fixe, inflammatoire) : dans ce cas, il faut essayer de faire passer, circuler (avec pousser, étirer, vibrer, secouer, éventuellement frapper et donner  des pichenettes)

 

ü       Il doit être plus léger quand il y a des problèmes d'Energie (douleur moins aiguë, changeant de localisation), mais les mêmes manœuvres que précédemment doivent être retenues.

 

--==ooOoo==--

   

Tout massage doit commencer par les zones YANG (région cervico-dorso-lombaire) et de façon superficielle.

 

--==ooOoo==--  

            Puisque ce massage général est « Energétique et Chinois », il importe de le faire précéder par un bref bilan selon les « 4 Eléments du Diagnostic » et les « 8 Règles diagnostiques ».

 

   Les « 4 Eléments du Diagnostic » 

Voir

§         Est-ce que le patient est YANG ou YIN ?  

- YANG : il est agité, actif, parle beaucoup, son teint est lumineux, rouge ou vert, son regard est brillant vif, sa langue est rouge (avec un enduit jaune), sèche…

- YIN : il est passif, fatigué, prostré, son teint est sans éclat et pâle (jaune, blanc ou encore noir brillant), son regard est terne ou voilé, sa langue est pale (avec un enduit blanc) et humide…

 Ecouter

§         Est-ce que le patient est YANG ou YIN ? 

- YANG : Voix, respiration, toux, hoquets, éructations, odeurs : forts  

- YIN : Voix, respiration, toux, hoquets, éructations, odeurs :faibles

  Interroger

§         Est-ce que le patient est YANG ou YIN ?

- YANG : faim, sensibilité aux bruits aigus, photophobie, hypersensibilité, transpiration nocturne, urines peu abondantes, foncées, malodorantes, selles sèches, soif, règles en avance de sang rouge brillant, hyperactivité sexuelle  

- YIN : peu d’appétit, sensibilité aux bruits graves, hyposensibilité, transpiration diurne, urines abondantes, claires avec peu d’odeur, diarrhées, règles en retard de sang noirâtre, hypoactivité sexuelle.  

 Palper (* Dans ce cas, la palpation des pouls est l'approche la plus importante; Celle de l’abdomen est révélatrice des phénomènes de Froid/Chaleur et de Vide/Plénitude : Voir plus loin)

Est-ce que le patient est YANG ou YIN ?

   

- YANG : pouls superficiel, rapide, dur, étroit, ample  

- YIN : pouls profond, lent, mou, large et court.

 

                        Ce rapide tour de la constitution et du tempérament du patient permet d’aborder les « 8 Règles diagnostiques ».    

 

Le couple Vide/Plénitude :

Il s’apprécie surtout à la palpation :  

- Plénitude : la douleur augmente à la palpation ; la peau est dure.

- Vide : la douleur diminue à la palpation ; la peau est dépressible.

 

 Le détermination du  Vide ou de la Plénitude va déterminer la tonalité du massage : tonifiant ou dispersant.

Le couple YIN/YANG :

Comptabiliser le nombre de caractères YIN et le nombre de caractères YANG : cela permet de déterminer si le massage doit agir sur le YIN ou sur le YANG et de quelle façon : tonification ou dispersion.

Le couple Intérieur/Extérieur :

Cette analyse concerne la cause et la localisation de l’affection, mais entre peu en jeu dans le type de massage présenté.

Toutefois, il convient de signaler qu’une maladie externe (refroidissement, courbatures…) est traitée par une action plutôt superficielle, tandis qu’une maladie interne (hypofonctionnement viscéral) est traitée par une action plutôt profonde.

   

Le couple Froid/Chaleur :

o                         Cette analyse qui s’appuie sur la température de la peau, la soif, le teint, les selles et les urines permet de déterminer la modalité de l’action thérapeutique (chauffante ou non).

 

Attention : La stratégie thérapeutique simplifiée présentée ici s’adresse à des personnes qui désirent seulement un soin général équilibrateur correspondant à leur tempérament et à leur constitution : elle ne tient pas compte des subtilités décrites dans le chapitre des plénitudes vraies ou relatives de YIN ou de YANG et encore moins de celles décrites dans les affections « Faux Froid/Vraie Chaleur » et « Fausse Chaleur/Vrai Froid ».

   

 

Massage Energétique Général

 

La pièce est chauffée, tranquille (pas de téléphone, pas de sonnerie de porte).

La table de soin est large et basse.

L’ambiance est propice à la détente (couleurs claires, musique chinoise douce, bonzaïs, encens).

Le praticien vêtu de couleurs claires a les mains chaudes.

Le patient est déshabillé (en slip par exemple).

Plan de travail

1)- Commencer par le travail du dos (= patient à plat ventre)

        Continuer ensuite par le travail du thorax et de l’abdomen (= patient sur le dos),

finir par la tête, le crâne.

 2)- D’abord masser les zones,

puis masser les points

et masser enfin les méridiens.

 

 

 Décubitus ventral :

v      a)- Commencer par effleurer le dos (et éventuellement les membres inférieurs)

v      b)- Rouler toutes les parties molles (principalement les muscles para-vertébraux)

v      c)- Refouler les muscles para-vertébraux et sur les membres inférieurs

v      d)- Pétrir les trapèzes et les membres inférieurs.

 

(Ces manœuvres sont largement décrites dans le polycopié du G.E.T.A.)

e)- Percussions :

- Rapides et légères avec le côté cubital du petit doigt et les doigts écartés : elles tonifient et stimulent;

- Lentes et lourdes (mais pas fortes), le plus souvent le poing fermé : elles activent la circulation du Sang et de l’Energie, ramollissent  les indurations, éliminent les stases, dispersent le Froid et Vent et réduisent la chaleur .

       

f)- Puisque le patient est sur le ventre, il faut aussi s’attarder sur les points qui régissent son YANG, que ce soit -  selon le cas - en tonification ou en dispersion :

- si possible faire suivre la tonification d’un point par un massage tonifiant de son méridien (= massage dans le sens de la circulation de l’Energie) ;

- pour la dispersion, ce n’est pas toujours aussi clair et la réflexion doit présider au choix de la technique de massage des Méridiens : en effet, par exemple, il est souvent souhaitable de disperser l’humidité de la Rate (et donc de son méridien) : masser le méridien de la Rate dans le sens de la circulation de l’Energie (= centripète) y contribue, car le mouvement Energétique que l’on crée s’oppose à la stagnation de l’Humidité ; ainsi  en massant dans le sens de la circulation de l’Energie (= ce qui normalement correspond à la tonification) on disperse l’Humidité [en fait et c’est logique, en renforçant l’Energie de la Rate, on limite la stagnation de l’Humidité…].

 

Points qui régissent le YANG :

             Remarque : ils ne sont pas à masser systématiquement :  

- le masseur doit faire un choix en fonction du tempérament du patient

- la technique (tonification/dispersion) est à déterminer selon les besoins

- en général, 6 à 8 points maximum doivent être retenus.  

 

3 IG HOUXI/Vallon postérieur: Point clé du Méridien Curieux DU MAI : indiqué en dispersion dans les cervicalgies, les céphalées par plénitude de YANG

  5 TR WAIGUAN/Barrière interne : Point clé du Méridien Curieux YANGWEI : indiqué dans les problèmes superficiels

41 VB ZULINQI/Se pencher pour pleurer : Point clé du Méridien Curieux DAIMAI ; fait entrer l’Energie défensive/WEI, point clé de DAI MAI qui rétablit les communications entre le haut et le bas : indiqué dans les lombalgies, sciatiques « L4 », entorses de la chevilles, leucorrhées…  

 62 V SHENMAI/Point de l’heure SHEN : Point clé du Méridien Curieux YANGQIAO, racine du YANG : Indiqué en tonification dans les Vides de YANG (Somnolence)

 16 VG FENGFU/Palais du vent : Point Vent qui communique avec le cerveau : indiqué dans les céphalées, les cervicalgies, les syndromes superficiels  

20 VB FENGCHI/Etang du vent : Point Vent qui communique avec le cerveau : indiqué dans les céphalées, les cervicalgies, les syndromes superficiels  

14 VG DAZHUI/Grande massue  (réunion de nombreux méridiens YANG ; régit le YANG en général : à utiliser en tonification dans les Vides de YANG et en dispersion dans les Plénitudes      

Zone inter-scapulaire avec 14, 15 et 17 V, Points SHU du dos du Maître du Cœur, du Cœur et du diaphragme) : convient particulièrement aux personnes stressées  

57 V CHENGSHAN/Montagne du soutien : « Point des coolies » (harmonise le YANG aux membres inférieurs) : à utiliser en cas de fatigue aux membres inférieurs    

58 V : Point LUO FEIYANG/YANG ajouté : Communication entre extérieur et homme : à utiliser chez les personnes déphasées, pas bien…   

6O V KUNLUN/Montagne de KUNLUN: Point KING/CHALEUR : fait sortir du YANG, et le « débarque » (= fait sortir vers les tissus) : sciatique, lombalgies, asthénie  

23 V SHENSHU/Point SHU du dos du Rein  et 4 VG MINGMEN/Porte de la vie : à tonifier en cas de déficit de YANG

Points SHU du dos sur la branche dorsale interne du Méridien de la Vessie : Indiqués dans les Plénitudes des viscères et dans les problèmes aigus.   

40 V WEIZHONG/Equilibre parfait, mais aussi XIEXUE « Logis du Sang » : Point HE/TERRE/Equilibre : Utilisé dans les lombo-sciatalgies et dans les problèmes dermatologiques car il rafraîchit le sang  

26 VB DAIMAI/Méridien de la ceinture :Point du Méridien Curieux DAIMAI : harmonise le haut et le bas et Energétise le système génital (en le massant, bien masser la taille)  

30 VB HUANTIAO/Saut de la ceinture : point qui concerne la région lombaire, les hanches et les genoux, cellulite 

31 VB FENGSHI/Cité du Vent: point Vent : douleurs lombaires, hanches, genoux, cellulite  

34 VB YANGLINGQUAN/Fontaine de la colline du YANG : Point TERRE/Equilibre et HUE des Muscles ; à disperser en cas de cas de tension musculaire et de problèmes vésiculaires   

39 VB XUANZHONG/Cloche suspendue :Point HUI des Moelles : tonifié, renforce le système osseux et est indique chez les personnes qui ont froid « dans les os »  

4O VB QIUXU/Région de l’éminence : point YUAN ; fait appel à l’Energie centrale : équivalent du 34 VB  

36 E ZUSANLI/Trois distances du pied : Point HE/TERRE/Humidité et Equilibre : attire l’Energie en bas du corps : indiqué dans les Vides d’Energie en bas, les troubles gastriques et l’insuffisance de défenses immunitaires   

40 E FENGLONG/Contenir l’excès : Point LUO ; « Yanguise » la Rate : Indiqué dans les problèmes de Glaires et les insuffisances de la Rate

  

v     

- Frapper (main en cuillère) la région lombaire ( 3 fois) : répartit et harmonise l’Energie en général et l’Energie Innée en particulier

- Masser DU MAI en montant et TAI YANG en descendant (10 x) : répartit et harmonise l’Energie en général

- Masser en descendant le trajet du Méridien de la Vésicule Biliaire : idem

 

 

Assis :

 

v      Massage du crâne

v      1)-  Bien malaxer/poncer la peau (d’avant en arrière) pour la décoller en suivant les trajets des Méridiens de la Vessie et de la Vésicule Biliaire : ces manœuvres favorisent la circulation du Sang et de l’Energie au niveau de la tête et du crâne ; elles apaisent l’Âme et réduisent les céphalées

 

v     2)- Tapoter autour du 20 VG BAIHUI/100 réunions: 8 cercles d’environ 12cm de diamètre : idem

 

v      3)- Effleurer très superficiellement en partant du 20 VG BAIHUI/100 réunions et en suivant les trajets des

o        Méridiens de la Vessie jusqu’à la région inter scapulaire

o        et de la Vésicule Biliaire jusqu’à la région du deltoïde : idem

 

v      4)- Masser le 20 VG : en tonification ou stimulation vive dans les cas de neurasthénie et au contraire en dispersion dans les plénitudes de YANG, stress, insomnies…

 

 

 Décubitus dorsal :

- Commencer par effleurer la zone moyenne correspondant à l’Estomac et au centre ( une vingtaine de cercles dans le sens horaire) : libère le centre, donc libère les échanges avec la périphérie.

v   -  Faire des manœuvres de rouler avec le pouce  (ou des traits façon « massage réflexe du tissu conjonctif) dans les espaces inter-costaux ( 2 ou 3 passages pour chaque espace inter-costal) : libère le jeu thoracique et favorise la fonction de distribution du réchauffeur Supérieur

v    -   Effleurer ( une vingtaine de cercles dans le sens horaire) la zone inférieure (sous ombilicale) correspondant aux Intestins, au système urinaire et au petit bassin ( une vingtaine de cercles dans le sens horaire) : favorise les évacuations

v        - Effectuer la manœuvre de « presser/séparer » au niveau de l’ombilic (une dizaine de fois) : libère le centre

v     - Rouler  sur l’abdomen: libère le centre

v       - Rouler et refouler les membres inférieurs : favorise les circulations, les échanges et le drainage

 

             S’attarder ensuite sur les points des Méridiens  YIN (que ce soit en tonification ou en dispersion, selon le cas) et qui de toutes façons ont un impact sur le YANG :

   

4 VC GUANYUAN/Barrière de la source : donne naissance au YIN : met le YIN en mouvement 

3 F TAICHONG/Assaut suprême : Grand Point de l’Equilibration de l’Energie du Foie ; constitue avec le 4 GI  « les 4 barrières » « origine et terme de la distribution » du Sang et de l’Energie : Equilibrateur du SNC

7 Rn FULIU /Renouveler le courant: Point de tonification du Rein : équilibre les mouvements du YIN et du YANG en nourrissant le YIN des Reins, en générant et en régularisant les liquides organiques.  

7 C SHENMEN/Porte de l’esprit : apaise le mental 

6 MC NEIGUAN /Barrière interne : apaise le mental, libère l’oppression thoracique, calme l’Estomac

14 F QIMEN/Porte de l’époque : MU du Foie : libère l’oppression thoracique     

14 VC JUQUE/Manque de résistance : MU du Cœur ; en tonification stimule le Mental et le système cardio-vasculaire; en dispersion, il l’apaise  

12 VC WEIZHONG/Milieu de l’Estomac : Mu de l’Estomac ; agit sur le Réchauffeur moyen et l’Estomac

7 VC YINJIAO/Liaison des YIN : Idem

6 Rte SANYINJIAO/Réunion des 3 YIN : agit sur le YIN en général 

6 Rn ZHAOHAI/Mer lumineuse : Point clé de YINQIAO, « racine du YIN » : apaise l’Esprit, tonifie le YIN

6 VC QIHAI/Mer de l’Energie : agit sur l’Energie (acquise en particulier).

 

 

Ø      

            S’attarder aussi sur les points des Méridiens  YANG (que ce soit en tonification ou en dispersion selon le cas) qui de toutes façons ont un impact sur le YIN :

- 36 E ZUSANLI/3 distances du pied : point HE à action spéciale de l’Estomac : attire le Sang et l’Energie vers le bas du corps

- 25 E TIANSHU/Charnière céleste: MU du Gros Intestin ; agit sur les réchauffeurs Inférieurs et Moyens    

- 10 GI SHOUSANLI/Trois distances du membre supérieur : équivalant en haut du 36 E en bas : attire le Sang et l’Energie vers le haut du corps

- 4 GI HEGU/Fond de la vallée : Grand Point de l’Energie et du YANG ; constitue avec le 3 F « les 4 barrières » « origine et terme de la distribution » du Sang et de l’Energie : agit sur l’Energie et le YANG

 

(Rappel : En massant 12 VC, 4 VC, 1O GI et 36 E, on favorise la distribution, les mouvements du centre vers la périphérie).

 

Masser :

- TAI YIN en montant et YANG MING en descendant (manœuvre très régularisatrice des fonctions centrales) : le plus souvent

- ou JUE YIN en montant et SHAO YANG en descendant (manœuvre à utiliser dans les problèmes psychiques)

- ou encore SHAOYIN en montant dans les grands Vides.

 

--==ooOoo==-

 

Terminer par le Massage thaïlandais du visage

--==ooOoo==--

 

 Se rappeler

- qu’en cas de pathologie chronique, un Méridien Curieux est toujours atteint car la chronicité signe l’atteinte de l’Energie Innée (« Energie de survie »)

- que les Méridiens QIAO (YIN et YANG QIAO) assurent la naissance et la mise en mouvement du YIN (YIN QIAO) et du YANG (YANG QIAO) : penser à tonifier 6 Rn (YIN QIAO) et 62 V (YANG QIAO) en cas d’insuffisance de YIN ou de YANG 

- et que les Méridiens WEI (YIN et YANG WEI) concernent les personnes déboussolées, dans les astres… : agir sur 6 MC NEI GUAN, 9 Rn ZHUBIN/Construction sur la plage et 41 VB ZULINQI/Se pencher pour pleurer.  (Les Méridiens Curieux WEI [YIN et YANG WEI] sont en relation avec le Ciel et l’Espace tandis que QIAO [YIN et YANG QIAO] en relation avec la Terre et le Temps : JMK).

  --==ooOoo==--

 

     

      Ce protocole n’est ni rigide, ni définitif : il constitue une base sérieuse pour un massage général personnalisé. Bien entendu, le choix des techniques, comme celui des points, peut-être élargi à l’infini, en fonction du terrain et du tempérament du patient.

 

            Indépendamment de l’interrogatoire, la séance de massage proprement dite doit durer au moins une heure.

 

J Cl Garnier/Mai 06